2018 : les tendances en matière de recrutement

ACTUALITES

LES RÉSEAUX SOCIAUX : opportunité ou risque pour le recrutement ? 

 

Après web 2.0, recrutement 2.0 ?  Plus obligé de déposer des CV ou de publier des offres d’emploi dans les journaux ! Pour l’Apec, l’outil incontournable des recruteurs : les réseaux sociaux ! En tête, LinkedIn, Viadeo mais Facebook et Twitter sont aussi de la course. Les explications à cet engouement ? Visibilité renforcée, base de données décuplée, offres d’emploi en ligne et gain de temps dans son sourcing : pour le recruteur c’est la garantie de trouver LE profil recherché !

Pour le candidat : meilleure connaissance de l’entreprise, accès à un large panel d’annonces, personal branding mieux géré, que rêver de mieux ? Plus besoin de passer 3 appels pour parler au DRH !

Des canaux opportuns mais pas que…

Qui dit réseaux sociaux dit nouvelle stratégie de recrutement et calcul du ROI parfois plus compliqué. 300 candidatures c’est bien mais ça peut aussi dire perte de temps pour l’employeur.

Pour le candidat : noyade assurée. Avec les annonces sur Snapchat, sur Instagram, comment dénicher l’annonce fiable ? Comment ne pas être tenté de se déguiser ? Revenir aux anciennes méthodes, ça a parfois du bon.

Un conseil pour le candidat : mieux vaut éviter les posts « soirées arrosées ».

 

Alors, feriez-vous confiance à une offre d’emploi diffusée sur Snapchat ?

LA COOPTATION

(OU PARRAINAGE)

Bien souvent, nos clients disposent de tout ce dont ils ont besoin et sont simplement à la recherche de soutien pour passer à l'étape suivante. Nous avons travaillé sur ce projet pendant plusieurs mois et le résultat a vraiment été spectaculaire. Grâce à des échanges transparents et continus avec notre client, ce dernier a été capable de progresser d'abord pas à pas, puis à une vitesse fulgurante.

2019 : LES TENDANCES EN MATIERE DE RECRUTEMENT

Le candidat c'est le ROI !

En effet avec un marché de l'emploi en plein boom le candidat a souvent le choix entre plusieurs opportunités, il s'agira à l'entreprise de combiner de nombreux efforts pour le séduire : 

- L'employeur doit savoir se vendre

- l'entreprise doit être facilement identifiable sur les réseaux

- Les conditions doivent être intéressantes :  distance géographique / possibilité de home office / autonomie dans le poste / salaire 

- Le recruteur doit aller vite (délais de recrutement / feedback / décision finale)

- Toucher les nouvelles générations : En effet, 45% des personnes à la recherche d’un emploi font leurs recherches sur mobile tandis que 89% d’entre eux pensent que le mobile jouera un rôle primordial dans le futur du recrutement. (Source : The undercoverrecruitment.com)

Le selectionneur D. DESCHAMPS, un champion des RH ?

Le sport de haut niveau, révèle très souvent de nombreux aspects de la vie  d'une entreprise en terme d'organisation, de management,de carrière ou d’implication, il y a beaucoup d’enseignements à tirer, surtout lorsque l'équipe remporte un titre. Cela tombe bien car la France vient de gagner la Coupe du Monde 2018 de football. Il est important de revenir dessus et d’étudier la manière dont Didier Deschamps a recruté et managé ces 23 joueurs qui ont su emporter le titre tant convoité.

« Je ne choisis pas les meilleurs joueurs, je choisis ceux qui, ensemble, constitueront la meilleure équipe ».

Déjà, Didier Deschamps affirmait dans une interview, l’importance et la prévalence du collectif sur l’individuel, phrase qu'il a mainte fois répété et même lorsque la France était en difficulté, notamment avant le début de la coupe du monde et ce revers face à la Colombie 3 à 2 quelques mois avant la coupe du Monde.

On peut rappeler que D. DESCHAMPS s'est inspiré d'un thème phare des DRH, celui qui affirme qu'une somme de talents individuels ne garantit absolument pas la performance collective.

Les équipes dans l'entreprise et dans le sport ont besoin d'une mixité des profils et des interactions de qualité entre les différents acteurs sont essentielles au bon fonctionnement du groupe. 

Qui connaissait ce jeune B. PAVARD il y a encore 1 an en France ? Peu de monde, pourtant il a illuminé la compétition de son talent et a montré que des très jeunes pouvaient être champion du monde très vite. 

Les caractères des joueurs ont été canalisé et ont permis une vraie entente, c'est la aussi la marque de D.DESCHAMPS, même les joueurs qui ne sont pas rentrés une fois sur le terrain sont aussi heureux et même plus que leurs collègues à l'instar de A.RAMI.

Le parallèle avec l'entreprise est rapidement fait, la ou la motivation au travail est un des facteurs les plus importants pour fidéliser un salarié. Et bien D. DESCHAMPS a montré une des solutions, 

Pour finir, nous ne savons pas si D. DESCHAMPS pourrait être le champion des DRH. Ce que nous savons, c’est qu’il a appliqué des principes que les acteurs de la fonction RH suivent au quotidien, que connaître et mettre en application ces principes est un vrai métier qui ne s’improvise pas et se respecte.

Il nous a montré que ça marche, bravo à lui et son équipe !